On a testé pour vous la ville de Bourganeuf.

 photo.jpg

Première série de tests pour la ville de Bourganeuf. La Mairie, les toilettes publiques, La poste, le Trésor public, l’office de Tourisme et la maison des associations sont passés au crible sans oublier les places de stationnement réservées alentour.

 Citoyenneté et handicap ne font pas bon ménage à Bourganeuf puisque la salle du conseil municipal est totalement inaccessible aux personnes qui se déplacent en fauteuil roulant, tout comme la salle des mariages, la comptabilité, le secrétariat général et le bureau du Maire qui sont desservis uniquement par un escalier tournant très raide.

 

Les trois places de stationnement réservées disponibles autour de la mairie ne respectent pas les normes obligatoires.

Il vous faudra une bonne dose d’énergie pour trouver l’entrée accessible puisque rien n’indique si c’est à droite ou à gauche et c’est malheureusement à droite quand on est face à l’entrée principale du bâtiment. Malheureusement, car le cheminement n’est accessible que par… la route en sens unique ! Alors si vous venez signer votre acte de décès tout va bien.

 

porte Mairie.jpgMairie2.jpg

Si vous êtes parvenus à franchir ce premier obstacle, il vous faudra éviter de coincer vos roues dans les grilles qui jonchent le cheminement et ne pas vous renverser en arrière au niveau des marches en ouvrant la porte. Vous arriverez alors, peut-être, à montrer vos cheveux au comptoir de l’accueil qui n’est pas aux normes.

Sur la place du champ de foire, des places de stationnement réservées sont disponibles et correctement aménagées pour la plupart. Elles desservent La poste qui peut s’honorer d’avoir fait les travaux nécessaires, il y a déjà quelques années. Le Trésor public, lui, nous laisserait bloqués devant ses portes sans la gentillesse de ces dames à l’accueil. L’office de tourisme entièrement accessible aurait pu nous permettre d’aller aux toilettes si celles-ci n’avaient pas été détériorées. Elles sont en cours de réparation, mais faites vite ! Quand l’envie presse, y a rien !

Direction la maison des associations située en face, oui mais comment ? Il n’y a pas de bateaux aux trottoirs, ce qui nous laisse une marche de 9 cm d’un côté et de l’autre. On se débrouille et on risque la cascade entre les voitures qui déboulent. Pas de chance, deux voitures de la Mairie sont stationnées sur le trottoir, impossible de passer.

Heureusement la dame de l’accueil s’occupe de tout, le passage est dégagé et nous accédons enfin au bâtiment grâce aussi à ses indications sur le chemin à prendre une fois les trottoirs franchis, car aucun fléchage ne l’indique.

Bonne nouvelle, il y a des toilettes accessibles ! Enfin…on peut entrer dedans mais pour y faire ce qu’on a à y faire c’est une autre histoire… poubelle à pédale, savon à 1m40, sèche main trop haut, pas de barre d’appui horizontale, etc.

Cependant, le point d’accueil est accessible, la circulation dans le bâtiment est aisée mais au rez-de-chaussée seulement. La bibliothèque située à l’étage ne concernerait-elle pas les personnes en situation de handicap ? Le local jeune au sous-sol aurait pu être accessible si le goudronnage du cheminement avait été poursuivit sur l’extérieur, là, les graviers dans la descente nous empêche de poursuivre. Notons tout de même que la sortie de secours donne sur le cheminement accessible, ouf ! Soulignons donc que des efforts ont été fait, oui mais la maison des associations n’est, à ce jour, toujours pas accessible !

 

Les commentaires sont fermés.