10 ans, déserteur scolaire

                             Monsieur le Président,

Je t'écris une lettre que tu liras peut-être, si tu en as le temps...

Je m’appelle Fragile, assis sur mon fauteuil, je roule vers la vie.

Petit gars ordinaire, j’aime l’école primaire, taquiner mes copains à la récréation sous notre grand préau.

Je viens de voir maman, son courrier à la main, essuyer une larme, mon rêve s’est cassé, mon auxiliaire de vie n’a pas vu son contrat être renouvelé.

Combien de temps encore me faudra-t-il attendre pour retrouver l’école accessible pour tous ?

J’accroche mon espoir au revers de ta veste, monsieur François, ne la retourne pas et ouvre moi la porte de mon école primaire. J’apprendrai mes leçons, je ferai mes devoirs.

Ce soir, j’abandonne mes larmes au fond de mon cartable, je veux les voir sécher sur le cahier de tes promesses…

Françoise Frerson

 Représentante départementale

 

Les commentaires sont fermés.